Gil Alma : un one man « chaud » décapant !

En bref :

Gil Alma fait partie de ces comédiens Français que l’on voit régulièrement tantôt dans des séries tantôt dans des publicités. Aujourd’hui, il tient un des rôles principaux dans « Nos Chers Voisins », le programme humoristique court diffusé sur TF1 dont la saison 2 a été annoncée récemment.

Outre les studios, on le retrouve aussi sur scène pour son one man show « Born to be a star ou presque » à la Comédie Contrescarpe, à Paris.

C’est Show ! est parti dans cette salle obscure pour embarquer direction Hollywood avec pour commandant de bord, Mister Gil Alma…

Alors ?

Le chef de la famille Becker du 3ème étage se lâche sur les planches de ce théâtre niché dans le quartier Latin Parisien ! Et dès le début, moulé dans son costume de Superman, le grand Gil veut partir à la conquête des States en nous montrant son plus « gros atout ». Après tout, il faut être bien armé – et apparemment bien monté ! – pour réussir à Hollywood. Est-ce son passé dans la publicité pour une célèbre marque de boudin fièrement représenté (tout le monde se moque du nom mais dont tout le monde se souviendra certainement de cette pub rosée) qui lui donne autant de « générosité phallique » ? Nul ne sait ! Mais trêve de plaisanteries Bigariennes, il faut se méfier des apparences : même si pour le bonheur de ces dames, le masque tombe au cours du spectacle… tout comme le costume.

Règle numéro 1 dans la promotion artistique : ne pas oublier de stimuler les hormones des spectatrices. Objectif atteint, retournons donc à une analyse un peu plus profonde. Sans allusion, merci. Quoi que…

 

Gil Alma – home page de son site : http://www.gilalma.com/

Après avoir joué entre autres dans « Vilaine » au cinéma, ou encore dans des séries comme « Les Bleus », « Kaboul Kitchen » etc., Gil sous ses airs de gendre parfait au sourire Colgate échappé d’une agence de mannequins, nous propose un  spectacle au texte travaillé et aux vannes décomplexées – et surtout assumées – illustrant à la perfection l’adage disant qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Puisqu’au milieu de toute cette course à la réussite parsemée de strass et stress, Gil ose aussi faire de l’humour avec des thèmes comme la religion et autres dérives.

Alors qu’aujourd’hui les humoristes ont tendance à aseptiser tous leurs textes pour éviter quelconque polémique, Gil nous fait passer la pilule avec un second degré tellement naturel et familier. Il finit par le manier habilement en créant un personnage attachant que l’on a tout simplement, pas envie de quitter quand la soirée est terminée.

« Nos voisins » sur TF1, avec Gil Alma

Des coulisses de la scientologie à celui d’un accouchement aquatique, de C’est pas sorcier! à Greg le Millionnaire en passant par Sophie Marceau, vous embarquez à bord d’un wagon SNCF à la tension sexuelle palpable, qui vous permettra de garder la banane tout le long du spectacle.

Pour comprendre cette dernière phrase, il faut avoir vu le spectacle. Par conséquent, on vous donne rendez-vous vendredi 17 et samedi 18 août pour les dernières représentations de « Gil Alma : Born to be a star ou presque » à la Comédie Contrescarpe.

Pour ceux qui manqueraient le rendez-vous, notre petit doigt nous a dit que le spectacle reviendrait bientôt sur d’autres planches ! En attendant, on vous invite à découvrir ou redécouvrir Gil via sa bande démo et on s’attend déjà à des : « ah oui !!!! c’est luiiiiiii !!! » … Et oui!

C’est Show ! sera d’ailleurs présent vendredi soir pour une dernière bouffée de vapeur Hollywoodienne. Parce qu’après tout, nous sommes « voisins »… 

Emeline Tavernier

Site officiel : www.gilalma.com

 

Publicités

Le Zapping Amazing : Norman fait le (Palma)show au Grand Rex !

Zapping Amazing - l'affiche

En Bref :

Les « humoristes » qui cartonnent sur le web en ce moment s’étaient donnés rendez-vous au Grand Rex pour un « Zapping Amazing » ce jeudi 12 janvier avec pour maître de cérémonie Norman, le petit prince des podcasts connu pour son blog Norman fait des vidéos. Avec au menu de cette soirée exceptionnelle : vidéos, sketchs, musiques et des surprises…  Passer du virtuel au réel, un pari plutôt réussi pour ces nouvelles stars du web : Cyprien, Palmashow, Mister V, Kemar, Loka, Julfou, PV Nova etc.

Alors ?

Le ton était donné : à 18H30, la queue atteignait déjà plus de 500 mètres, composée principalement de jeunes âgés en moyenne de 16 ans. Bien plus qu’un buzz sur le net, nous avons assisté à la naissance – mais surtout à la prise de conscience –  d’un phénomène de société de toute une génération dont l’ampleur a été souvent sous-estimée.

Hier soir vous étiez à un concert d’un artiste qui a vendu des milliers d’albums. « Faux » !
Hier soir vous étiez à l’avant première avec de célèbres acteurs internationaux. « Faux »!

Pourtant le jeune public présent se comportait avec les artistes comme s’ils étaient face à de vraies stars à grands coups de « Norman je t’aime », « Cyprien t’es trop beau » ou encore de mouvements de foule près de la scène pour tenter de « toucher » ceux qui sont véritablement devenus les nouvelles idoles de cette « geek generation » . Ce qui est vraiment « Amazing » dans tout cela quand on y pense, c’est de voir un Grand Rex rempli en quelques semaines alors que des artistes de 10 ans de carrière n’arrivent pas à remplir La Cigale… 

Commentaire Facebook sur la page de Norman d'une fan qui était au Zapping Amazing

Et quel bonheur d’être un spectateur au Grand Rex ! Au fond de nos sièges moelleux en cuir marron, nous avons participé à un spectacle mêlant images, interaction avec le public, passages musicaux, sketchs et même à une caméra cachée tournée juste avant le début du spectacle par Gonzague (GonzagueTV), piégeant des fans (adolescentes) de Norman. Le concept du show était donc simple : un sketch et deux vidéos, avec des pauses musicales pour rythmer le show.

Sans oublier des inédits en avant-première de la part de Cyprien (« Le café »), le Palmashow et Norman… Et pour tout vous dire, sans avoir l’air d’une « serial mytho », mon « cerveau » aurait bien besoin d’un « bon petit café ».

Sur l’impressionnante scène du Grand Rex, Petit Norman est donc devenu grand. Entourés de ses « Amazing pote », l’ancien Ch’ti a géré presque 4h00 de show en montrant plusieurs facettes de son personnage : humoriste, animateur, chauffeur de salle, mais aussi musicien, entre autres avec son groupe « Volt » où on l’a retrouvé à la batterie, ou encore au Ukulélé avec une chanson inédite… Un Norman 100% « Amazing » qui a dû vivre une « première fois » scénique en nous faisant même le coup de la panne… Alors qu’il annonçait la vidéo exclusive de et avec Cyprien, ces derniers ont vécu un beau moment de solitude assez anecdotique sans son et sans image, devant 3 000 personnes surexcitées. Encore une fois, chapeau l’artiste!

Ce fut aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir ces autres personnages du web comme Julfou, « petit » coup de cœur de la soirée… et on ne fait pas illusion à sa taille, promis ! Ses interrogations décalées amènent une touche de nouveauté à cette mode des podcasteurs humoristiques qui poussent comme des champignons sur la toile depuis plusieurs mois. Mais aussi Mister V, la fausse « caïra » des montagnes from Grenoble d’à peine 18 ans qui donne un caractère sensuel – et au passage homosexuel-  à une bagarre. Sans oublier Jérôme (La Ferme Jérôme) toujours aussi fou, qui cette fois avait rangé son costume de cerf de Canal + pour se mettre dans la peau de Julien Lepers (je dis oui, oui, oui) pour entre autre présenter le Quizz Amazing. Hugo (tout seul) lui aussi a fait partie de la soirée en tant qu’invité (pas si surprise que cela) mais tellement attendu qu’il a eu le droit à une foule d’applaudissements. Et enfin la seule touche féminine de la soirée : Loka, qui représente le peu de femmes dans le milieu des podcasts… Mesdemoiselles, à vos vidéos!

Palmashow "Masterchef" / Sketchs

Même si Norman et Cyprien restent les petits princes des podcasts dans leurs univers respectifs, un autre duo a eu un accueil de rois : Le Palmashow, les autres véritables stars à part entière de la soirée. Ces comédiens qui la différence de leurs collègues ont leurs vidéos diffusées à la télévision ( Very Bad Blagues sur Direct 8 à 18H30), ont provoqué une vague de folie dans le public qui de toute évidence était aussi venu pour eux. A peine étaient-ils annoncés par Norman que les cris résonnaient dans tout le Grand Rex, et à peine ont-ils foulé la scène qu’ils ont été accueillis avec une standing ovation amplement méritée. « Quand on est Gaspard et Balthazar », on retourne le Grand Rex !

« Oh mais non, dis pas tout quoi! Dis pas tous leurs super pouvoirs ! » 

Réactions du Palmashow après leur 1ère standing ovation- live Grand Rex

Une soirée pleine de surprises (du rap, des invités, des inédits…) avec pour seul bémol son caractère un poil longuet parfois, et un show qui mériterait pour les prochaines fois (car on espère qu’il y en aura) beaucoup plus d’inédits… Pour le reste, ce fut une « Amazing » soirée !

Note : +++

Emeline Tavernier


Batman Live à Bercy : un spectacle comique malgré lui !

En bref :

Créé en Angleterre, Batman Live est le premier spectacle sur le personnage mythique qui a déjà eu bon nombre de séries et de films à son effigie, avec cette fois un pari osé : mélanger la comédie, le cirque, la magie et le cinéma. A l’heure où le prochain opus de Christopher Nolan « The Dark Knight Rises » est un des films les plus attendus de 2012, le spectacle arrivait au moment opportun pour faire patienter les passionnés du comics.

Alors ?

Globalement : les enfants s’amusent et les grands aussi… mais pas pour les mêmes raisons.

Même si visuellement le spectacle est agréable, coloré et reflet de qualité : il est loin d’être renversant. Les costumes sont très inégaux – comme l’armure de Batman qui semble avoir été achetée au Jouetclub du coin – quant aux scènes d’action n’en parlons pas : Batman se bat comme un manchot unijambiste, et le tout au ralenti ! Heureusement qu’on ne peut pas rembobiner…

Les acteurs anglais sont doublés par des voix canadiennes stéréotypées sans émotion, qui ne semblent pas du tout avoir été travaillées : les dialogues sont très légers, peu crédibles et deviennent même souvent comiques malgré eux.

Le fil conducteur du spectacle est très simpliste et pour les puristes du comics les changements apportés à l’histoire ne passeront pas inaperçus. Heureusement pour les vrais fans venus voir le spectacle, tous les personnages « principaux » étaient là ( Catwoman, le Joker, l’Homme Mystère, le Pingouin…) et surtout la tant attendue Batmobile. Qui soit dit en passant, est quasiment plus high-tech que celle dans le dernier « The Dark Knight » !

Batman Live - en live

Néanmoins, le vrai bon point du spectacle reste  l’écran gigantesque qui surplombe les décors et plonge le spectateur dans une course virtuelle dans les rues Gotham City ou encore dans la demeure des Wayne. Une accroche et une prouesse visuelle qui donnent du rythme au spectacle qui a tendance à traîner en longueur.

Pour résumer : Batman en Live est un parfait spectacle pour vos petits « Pingouins » et vos minis « Catwoman », un show familial à voir le dimanche après-midi entre deux goûters…

Même si le prix du billet reste un peu élevé pour le spectacle présenté, quand on voit que la magie de Batman opère dans leurs yeux, on oublie tout le reste. Alors Batman Live, « Joker » pour toi !

Emeline Tavernier

Note : + 


Stand-up : Les chaudes nuits d’El Atrassi dans le Marais !

Mustapha El Atrassi au Café Marais

En bref :

Après la télévision, la radio et des scènes mythiques Parisiennes, Mustapha El Atrassi est revenu à ses 1ers amours : le stand-up. L’humoriste 3 en 1 a laissé les caméras et les micros matinaux d’NRJ pour se lancer dans un nouveau show intimiste en plein coeur du Marais…

Alors ?

Petite scène, grand Mustapha. Pas d’artifices, pas de tricheries, micro à la main et costume sur le dos, Mustapha entre dans la cage aux fauves… Et il attaque fort : la salle pleine à craquer rit toutes les 30 secondes !

Mustapha El Atrassi a le don de traiter des sujets les plus délicats de l’actualité comme la religion, la montée du Front National et même du bébé éclair de Michel Polnareff, en réveillant notre côté cynique et cruellement drôle. Le « Petit Prince de la Vanne » se paie même le culot de surfer sur des thèmes souvent traités, soumis aux clichés faciles comme le Quartier du Marais ou encore les plans d’un soir, et de leur trouver une seconde jeunesse ! Et c’est à ça que l’on reconnaît un vrai artiste qui nous montre que le quotidien est un puits sans fond en matière d’inspiration.

Attention aux strings trop tendus et aux culottes cloutées, Mustapha est beaucoup moins sage qu’on ne le croît ! Quand le CSA n’est pas là, El Atrassi en profite pour lâcher des blagues qui frôlent l’entre-cuisse de Jean-Marie Bigard. Et quand l’animateur rigole de ses propres conneries, c’est encore plus drôle…

Au passage, le Lucky Luke de la réplique qui vanne plus vite que son ombre, n’hésite pas à tâcler son public avec sa répartie aiguisée. Entre une imitation d’Eric Zemmour et celle de Jean-Marie Le Pen, Mustapha termine vite son stand-up dans une ambiance simple et conviviale, comme si vous étiez reçus par des amis.

Après le show, Mustapha et son fidèle compagnon de route Nikos Aliagas venu soutenir son poulain pour l’occasion, se sont prêtés au jeu des photos avec le public. Et même après le spectacle, les 2 compères continuent leurs imitations entre 2 photos…

Quoi qu’il en soit c’était court et intense… mais comme dirait l’autre: ce n’est pas la taille qui compte ! Mustapha, des vannes qui ont un goût de viagra : on voudrait qu’elles « durent » toutes les nuits… d’El Atrassi !

Note : ++++

Plus on est « flous » plus on rit !

Infos :

Les nuits d’El Atrassi, tous les jeudis et vendredis au Café Marais (M°Rambuteau), réservez vos places en envoyant un mail à fandupin@gmail.com. Si vous n’avez pas compris… allez-y, c’est hyper drôle !

Emeline Tavernier


Spectacle : « Magicien(s) tout est écrit »

Magiciens tout est écrit 2010 - C'est Show

En bref :

Trois magiciens, un gros lapin… sans oublier le coup des jeux de cartes et de la colombe. Mais ne vous fiez pas aux apparences, ces magiciens là ont plus d’un tour dans leur chapeau…

Et alors ?

Les Folies Bergère, le Splendid, le Théâtre de la Renaissance, le Théâtre Hébertot, l’Alhambra et même le Théâtre des Béliers à Avignon, ils ont tous accueilli sur leurs scènes les trois mousquetaires de la magie moderne.

Humour, émotion, surprise… les trois « frères » de la baguette revisitent les grands codes de la magie en la saupoudrant de nouveautés. Que vous ayez 60, 25 ou 4 ans, les trois  » drôles de dames » d’Arthur Jugnot n’ont aucun scrupule à vous faire pleurer… de rire ! « Magicien(s) tout est écrit deviendrait presque un spectacle d’humour qui utilise la magie pour faire rire. C’est du moins ce qu’on pourrait croire, si les humoristes n’étaient pas de vrais experts en magie… Abracadabrantesque n’est-ce pas?

(2010)

 

Note : +++

Emeline Tavernier


Spectacle : Michael Gregorio  » Pirate les chanteurs « 

 

Affiche du dernier spectale de M.Gregorio

En bref :

Un spectacle d’imitations en chansons qui envoie directement Laurent Gerra au placard, sans le faire passer par la case « retraite ». Au bercail vieux crouton…

Et alors ?

A 23 ans, le petit Michael est en train de devenir grand. Pendant mes nuits d’insomnies il y a quelques années, je me rappelle de ces émissions nocturnes dans lesquelles je voyais intervenir, lors de petites imitations sur scène, le petit Gregorio caché sous ses boucles adolescentes : de « graines de stars » au «festival québecquois « Juste pour rire » , j’ai vu l’artiste sortir de son cocon.

Sur sa dernière scène parisienne au Bataclan,  la chenille est devenue un papillon qui envoie valser tous les codes poussiéreux de l’imitation traditionnelle. Au revoir Chirac et autres boulets des imitateurs que l’on entend toujours de la même manière depuis trop longtemps. Bonjour jeunesse et modernité !

Michael pose un regard neuf sur l’imitation en remettant au goût du jour ces spectacles stéréotypés. Quand vous allez voir Michael Gregorio vous allez avant tout voir un comédien qui utilise sa voix exceptionnelle pour vous faire vivre une aventure spectaculaire, en côtoyant de près des monuments français et internationaux (Freddie Mercury, Ray Charles, Joe Cocker, Piaf, Brel, Pavarotti), mais aussi les petits « nouveaux » (Maé, M, Mika, Raphaël…). Et le tout, assaisonné avec un humour moderne et décalé qui donne un nouveau souffle au spectacle français. A vrai dire, il ne s’agit pas un spectacle, mais bien d’un concert ! Coup de chapeau aux musiciens qui s’éclatent à ses côtés et qui nous donnent envie de sauter avec lui quand il emprunte les baskets pop de Mika.

Coup de cœur : Alors que ma génération est plus passionnée par Christophe Maé et Justin Bieber (je n’ai pas dit que nous avions bon goût) que par Johnny Hallyday et ses copains, mon coup de cœur de ce spectacle reste et resta l’imitation inimitable justement, de Jacques Brel. Alors qu’une vidéo défile derrière lui, Michael rentre dans la peau de ce mythe avec élégance et professionnalisme. Rappelons-le, le tout à 23 ans seulement…

Note : ++++

Emeline Tavernier