De la chanson au roman : « Romane », œuvre complète d’Artiste !

En bref :

Il y a quelques jours, on a envoyé à la rédaction un poil surmenée ces temps-ci, un roman en format numérique intitulé « Romane ». Cool, top, flex, swagg et tout ce qui sonne jeun’s. « Non mais Allô quoi » ! ici mon coco, c’est un blog musical qui n’a déjà plus beaucoup le temps de répondre à tous les communiqués de presse musicaux alors littéraires, y’a pas marqué Goncourt ou le Club Mickey ! – ouais, on a des références hype chez C’est Show

Mais que nenni ! Il n’aura fallu que quelques minutes pour comprendre que ce roman était en fait un projet littéraire étroitement lié à une patte musicale, déjà existante et surtout d’autant plus intéressante. Il n’en a pas fallu non plus beaucoup plus à ma curiosité, qui en mal de temps, a tout de même été piquée au vif et a su trouver du temps qu’elle ne pensait pas avoir…  Comme quoi, le culot semble pour certains trublions, reflet de talent ! Merci au jeune auteur prometteur, Pierre-Jean Arsigny pour cette surprise littéraire.

« Romane », c’est quoi ? 

Une chanson, puis un roman. Un projet artistique complet mené par Pierre-Jean Arsigny – leader et fondateur du groupe émergent de la scène Rock Française : OmEgA qui a su nous emmener dans un univers sombre et puissant, comme il en manque trop souvent, même dans la Musique. – en même temps, on ne va pas demander à Keen’V de nous écrire une satire sur nos sociétés de consommation les coconuts à l’air… 

Côté histoire : Un polar. Un père, flic. Une fille, adolescente rebelle. Des personnages sombres, des réconciliations et une disparition. Le point de départ d’une chasse à l’homme qui nous perdra dans un jeu de piste macabre, pauvre lecteur que nous sommes. – Rassurez-vous âmes Bisounours, vous pourrez surmonter tout ça, à coups de Xanax dans les Miel Pops. 

Quinquagénaires amoureuses de Marc Levy : Rangez les mouchoirs, ici on ne tombe pas dans le mélodrame pâteux. – Amen !

Les ruelles noires dans lesquelles nous sommes littéralement happés, vont aussi vous emmener au plus profond de vous-même en triturant vos méninges sans complexe et surtout sans compassion, quitte à en venir à vous poser des questions existentielles et relationnelles.  Et histoire de remuer le couteau dans la plaie, un final qui nous laissera pantois : un clap de fin comme on les aime et comme on les déteste, tellement ils nous prennent à revers. – Mais sadiques assumés que nous sommes, on en redemanderait bien encoreTrop tard. Terminus, tout le monde descend : la dernière page a été tournée. Mais si vous aimez ce qui est bon, ne cherchez pas plus loin : prenez un billet pour rejoindre « Romane ». 

"Romane", couverture - Pierre-Jean Arsigny

« Romane », couverture – Pierre-Jean Arsigny

« Romane », c’est combien ? 
19,15€ seulement, pour une liaison inoubliable… 

Une petite nouvelle dans le métier qui pourtant n’applique pas des tarifs démesurés comme ses consœurs parfois de très mauvaises qualités… ! Parmi le macadam où tous les géants ont su monopoliser le marché depuis toutes ces années avec des clients internationaux, la jeune muse noire va savoir se frayer une place entre malice, noirceur et subtilité : parure sensuelle dont elle a su s’habilement vêtir, lui permettant de séduire tous les amateurs de son genre et faire succomber tous les autres qui n’osaient pas franchir le premier pas. Mais revenons à cette sombre brebis égarée qui nous a emmenés dans des endroits où nous n’avions pas imaginé y mettre un pied et encore moins le reste. Et surtout nous y faire perdre la tête. Encore inconnue hier, elle devient aujourd’hui la nouvelle came de ces acheteurs embarqués dans un « corps à corpus » déchaîné, avec qui on prend son « pa-pied » sans jamais le perdre. Des mordus qui deviennent épris et prisonniers, d’une étreinte intime si intense que ce plaisir a su créer une vraie addiction auprès de ces clients de toutes classes sociales, qui après l’avoir dévorée en quelques heures seulement sortent tous dans le même état de manque indissociable : en mal de celle qui est devenue leur nouvelle « héroïne ».

– « Romane » , 19,15euros : http://www.amazon.fr/livres/dp/2332564438

Publicités

One Comment on “De la chanson au roman : « Romane », œuvre complète d’Artiste !”

  1. Bel article ! Ça donne envie de se plonger dedans…ce que je vais donc faire rapidement je pense !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s